Saint-Jean-exmagina
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

SOS GRAND BLEU – CONFÉRENCE

vendredi 24 mai

Gratuit

Conférence : « Grandes Nacres de Méditerranée : vers une disparition pure et simple ? » présentée par Jean De Vaugelas, Maître de Conférences Emérite

Peut-être le savez-vous déjà : la Grande nacre (Pinna nobilis) est victime d’un parasite mortel. Ce magnifique bivalve, dont les plus gros spécimens peuvent mesurer plus d’un mètre de long, se trouve en effet depuis quelques mois en danger de mort, décimé par un parasite aussi dangereux que foudroyant. L’intrus, du genre Haplosporidium, qui semble avoir été introduit en Méditerranée par les eaux de ballast d’un navire de commerce, a en effet été retrouvé dans l’appareil digestif de nombreuses nacres mortes. Et ses ravages sont terrifiants.

Petit rappel : La Grande nacre, espèce protégée en France depuis 1992 est l’un des plus grands coquillages au monde. Elle atteint 50 cm à l’âge de 6 ans et 80 cm à 17 ans. Endémique de Méditerranée, cette espèce est une véritable sentinelle du littoral, car sa taille et sa durée de vie en font un enregistreur de l’évolution des paramètres physiques et chimiques du milieu marin. Elle vit partiellement enfoncée dans le sédiment, enracinée par son byssus (sécrétion filamenteuse), principalement dans les herbiers de Posidonie, entre la surface et 50 mètres de profondeur. Comme les autres bivalves, la nacre est « suspensivore » filtrant l’eau de mer à travers ses branchies pour en retenir le phytoplancton ainsi que les matières organiques déposées dans le sédiment. Elle filtre 6,5 litres d’eau par 24 heures. Les Grandes nacres ont un métabolisme lent par rapport aux moules (100 L/24h) ou aux huîtres (40 L/24h).

Déjà fortement menacée par les ancres des bateaux, les chaluts et autres engins de traîne, la pollution marine et par certains plongeurs sans scrupules qui la prélèvent pour sa valeur décorative, la Grande nacre est peut-être condamnée à disparaître avec l’apparition récente de ce parasite, si aucune action n’est mise en œuvre pour la protéger durablement ! Jean nous expliquera comment fonctionne le parasite Haplosporidium pinnae, il nous expliquera également la progression de la maladie depuis 2016, et quelles sont les pistes envisagées pour sauver cette espèce protégée emblématique de la Méditerranée.

La conférence sera suivie d’un buffet où chacun apportera quelque chose à boire et à manger.

 

 

Détails

Date :
vendredi 24 mai
Prix :
Gratuit
Catégorie d’Évènement:

Lieu

Salle Charlie Chaplin – Quai Lindbergh
Saint-Jean Cap-Ferrat, 06230 France

Autres

Renseignements et réservation
+33 (0)4 93 76 17 61 ou gb@sosgrandbleu.asso.fr
Tarification
Entrée libre
Horaire de la prestation
20h